HOME BACK NEXT
ÇAFAITPLAIZ
diplome master design graphique sexualité adolescents apprendre siteinternet diplome master design graphique sexualité adolescents apprendre siteinternet diplome master design graphique sexualité adolescents apprendre siteinternet diplome master design graphique sexualité adolescents apprendre siteinternet diplome master design graphique sexualité adolescents apprendre siteinternet diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application diplome master design graphique sexualité adolescents jeux culture application

— Scroll to read —
En & Fr

.Context.
« Jouissez sans entraves », that was one of the messages claimed by May 1968 teenagers. The sexual revolution which came out after that helped to break a lot of sexual taboos. Since those days, our society seems to have stagnated on the topic, mainly about intergeneration dialogue around sexual pleasure. However, the media keep highlighting sexual pictures which are everywhere in our society. The representation that is made of it is the one of a liberated sexuality with exalted pleasures. A social paradox appears then between an exaltation and an omission of the pleasure connected with sexuality.

.Issue.
How can the graphic designer increase the value of the hedonistic dimension of sexuality in the sexual education of teenagers ?

.Présentation.
I wanted to gather and highlight the information adapted to teenagers that is already online, in a playful approach, without complexes, not forgetting the sensitive aspect which it implies. The aim will be to establish a closer link with teenagers in order to allow them a better identification and appropriation of sexual knowledge. That could give them the keys for a better sexual exploration and adult life fulfillment.
« Ça fait plaiz » is website about sexuality mainly made for teenagers. I wanted the website to immerse the user in a sensual and playful atmosphere while reusing the electric colors of the night world. Surrounded by organic shapes you go off to explore the home page with the mouse. When your mouse flies over a clickable shape, this one start to move like it feels it. This website will also be adapted to the space of the room, a private place where adults can still enter, with the means of a “hide” button. Clicking on it will erase all the information visible which could give a clue of the kind of information presented on the website and seems like they play a game.
I wanted to put the discovery in the spotlight to compare the exploration of the website with the one of the sexuality, something that need time and « gradual contact ».
In this way I also created an app called « Plaiz », it’s aim is to open teenagers to the culture that surround sexuality. Again, teenager enter in a world that they have to explore, but this time their are looking for pixelised emoticon. One’s they found it, the goal is to find how to interact with the screen to make the emoticon visible. When it’s done gifts can be many things: an extract of an erotic book, an erotic recipe, artistic pictures with sexuality topic… The discovered emoticon will be saved on the phone in the way to be able to write fancy sext. https://diplomes2017.etapes.com/la-sexualite-tu-connais-les-bails-14190

——————————
.Introduction.
On dit de notre société qu’elle est sexuellement libérée, cependant lorsque l’on s’intéresse à l’éducation sexuelle des plus jeunes d’entre nous, on s’aperçoit que certains blocages persistent. Notamment lorsqu’il faut parler de plaisir. Nous sommes face à un paradoxe sociétal dans lequel il y a d’un côté, l’hypermédiatisation d’une sexualité aux plaisirs exaltés et idéalisés, sans oublier l’ascension pornographique de ces dernières années. Et de l’autre, un discours institutionnel trop souvent axé les dangers et les interdits de la sexualité. Dans un tel contexte, il est donc difficile pour les adolescents de s’informer sur la dimension hédoniste de la sexualité. C’est-à-dire sur l’information qui va permettre de dissoudre le plus que possible les blocages psychologiques et l’autocensure que les ados s’imposent. Une information pour rassurer et augmenter l’estime de soi afin de pouvoir explorer et découvrir la sexualité de façon libre et épanouie. C’est pourquoi je me suis demandé, comment le designer graphique peut-il valoriser la dimension hédoniste de la sexualité dans l’éducation sexuelle des adolescents ? Mon mémoire de recherche m’a permis de dégager deux contextes d’intervention, afin que la transmission et la réception d’information puissent se faire tant à niveau public que privé ou intime.

.Présentation.
Pour la deuxième partie de mon projet on sort du contexte scolaire pour aller à la maison, donc dans un cadre privé, voir intime lorsqu’il s’agit de la chambre. Internet étant le média favori des adolescents et leur première ressource informative, j’ai conçu le site internet Çafaitplaiz.com qui regroupe l’ensemble des informations sur la sexualité et ses plaisirs. J’ai voulu y mettre en avant des notions propres à la sexualité telle que l’exploration, la découverte, la sensualité, mais aussi son caractère ludique. Ainsi, l’adolescent se voit plongé dans un univers sensuel et organique dans lequel il va partir en quête d’information en survolant les différentes zones de l’écran. Lorsqu’une zone sensible est touchée, celle-ci se met à frétiller et renvois à une page interactive. Un jeu de caresses via le curseur est alors proposé afin d’accéder à l’information tant recherchée. De ce fait l’interface suppose une certaine temporalité qui est un écho à celle que demande la découverte de la sexualité. Pour remédier une intrusion surprise et non désirée des parents ou des proches, le bouton « masquer » permet d’effacer le contenu du site et de faire croire que l’on jouer.

L’application PLAIZ s’inscrit dans la continuité du site internet et permet d’accéder à une information plus érotique, mais aussi plus culturelle. Ici j’ai voulu jouer avec le lien intime que l’adolescent entretient avec son Smartphone en explorant différentes formes d’interactions qui pourraient faire écho à des gestes sensuels. Dans un monde plus coloré, mais similaire à celui du site internet, l’adolescent par en quête d’émoticônes pixellisés. Une fois découverts il doit trouver comment les dépixeliser : en caressant de façon circulaire ou rectiligne, en soufflant, en secouant, en les enchaînant… Une fois lisser, un cadeau apparaît ! Celui-ci peut prendre diverses formes : une recette aphrodisiaque, un extrait de texte érotique ou de documentaire sur la sexualité, mais aussi une série de photo sur ce thème … L’idée ici est d’ouvrir les adolescents au monde culturel qui parle où s’inspire de la sexualité. Il y a également la possibilité de récupérer toutes les émoticônes dévoilées afin de les intégrer à son clavier et de si l’envie nous en prend, écrire des sextos.

Afin de promouvoir le site comme l’application, j’ai conçu 3 posters à placer dans les lieux fréquentés par les adolescents : lycée, planning familial, club de sport, MJC… Les posters attisent la curiosité puis annoncent trois affirmations qui amènent à un questionnement sur la sexualité. L’affiche/flyer se compose de 16 informations sur la sexualité et ses plaisirs différentes. Elle est pensée pour être dans des lieux où il a peu de passage et où l’on peut se retrouver seul ou par groupe restreins, comme à l’infirmerie par exemple. Sa structure permet de s’informer sot discrètement en prenant un flyer en passant pour le consulter plus tard loin du regard des autres. Soit, au contraire, d’amorcer une discussion à plusieurs en commentant ou en échangeant les flyers. https://diplomes2017.etapes.com/la-sexualite-tu-connais-les-bails-14190